La guerre fait rage. Deux camps s'opposent, déchirant le monde. Lequel choisirez-vous?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée spéciale pour Enora (Joyeux anniversaire Nora!!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Sorcière



Messages : 206

Monde d'Origine : Autre Monde

Camp : Sorcière

Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Une journée spéciale pour Enora (Joyeux anniversaire Nora!!!)   Mar 16 Juil - 17:16

Une journée spéciale pour Enora

En ce levant ce matin, Enora ne se doutait pas de la journée merveilleuse qu'elle allait passer. En effet, non seulement c'était son anniversaire, mais un évènement innatendut et magique allait se produire. Elle se leva, et fit rapidement sa toilette, avant de descendre dire bonjour à sa famille. Ils lui souhaitèrent un bon anniversaire en l'embrassant. Puis tout le monde s'installa pour le petit-déjeuné. La maman d'Enora avait préparé des crêpes. Ils mangèrent dans la bonne humeur, parlant et riant. Ensuite, ses parents, sa soeur, ainsi qu'elle même préparèrent la maison pour ses cousins qui n'allaient pas tarder à arriver. Alors qu'Enora était entrain de passer un coup d'aspirateur, on sonna à la porte. Sa mère lui dit d'aller ouvrir, que ce devait être surement ses cousins.

Mais en ouvrant, Enora comprit que ce n'était pas ses cousins. Car elle était tombée nez à nez avec deux personnes, ayant la trentaine. La première était une femme, elle avait de long cheveux châtains clair, ainsi qu'une peau très pâle et des yeux dorés. L'autre personne était un homme, il avait des cheveux noir absolus, une peau également très pâle, et lui aussi avait des yeux dorés, intense, comme s'il avait vécut depuis très longtemps, et qu'il avait vu le monde. Mais ce n'était pas le plus étrange chez ces deux personnes, car toutes deux avaient des oreilles pointus, comme les elfes. Était-ce un déguisement? Cependant, ils étaient habillés normalement, pas de costumes, ni rien. La jeune femme fit un grand sourire et dit:
-Salut Enora, c'est Loukiana et Oromis. Kanaliou nous a dis que c'était ton anniversaire aujourd'hui, alors elle nous a demandé de passer la journée avec toi. Enfin, demandé, demandé, c'est un bien grand mot. Ordonné serait plus correct. Mais nous sommes ses personnages, donc on obéit. Mais on serait venu, même si ça n'avait pas été un ordre, finit-elle en souriant encore plus.
Enora se tenait se tenait dans l'encadrement de la porte, les yeux écarquillé, la bouche grande ouverte. Elle était stupéfaite, était-elle entrain de rêver?
-Mon amour, intervint l'homme, tu sais que je t'aime, mais là, je dois te dire que tu étais trop direct. Regardes Enora, elle n'arrive pas à assimiler l'information. Que ferais-tu si quelqu'un arrivait chez toi en disant qu'il venait tout droit de la fic d'une de tes amies?
-Je le croirais mon coeur, répondit Loukiana.
-Bon, d'accord, ce n'était pas un bon exemple. Chez nous, la magie existe, certe.
-Mais je comprend ce que tu veux dire.
Elle s'adressa ensuite à Enora.
-Excuses-moi si j'ai été brusque, ce n'était pas mon intention de t'effrayer.
Enora secoua la tête pour reprendre ses esprits.
-Y'a pas de mal. C'est vraiment Kany qui vous envoit?
Elle avait du mal à y croire, ça paraissait irréel.
-Mais oui, ajouta Loukiana, d'ailleurs, elle nous a demandé de te dire que tu allais bientôt passer niveau 2.
La jeune fille soupira.
-Oui, c'est bien elle, y'a pas de doute. Donc vous allez passer la journée avec moi? Génial. Mais, je ne sais pas si maman sera d'accord, vous sortez un peu de l'ordinaire.
Les deux nouveaux sourirent.
-Ne t'inquiète pas Enora, répondit Oromis, nous sommes enveloppés par une illusion magique. Ta mère ne verra que des adolescents normaux.
Le visage de Nora s'éclaira.
-Parfait, entrer vite, cette journée va être merveilleuse.

Elle leur laissa le passage, et ils entrèrent sans bruit, comme les elfes qu'ils sont. Nora les présenta à sa mère comme des élèves de son collège venu lui faire une suprise. Elle ne semblait pas aprécier, car elle allait devoir adapter pour le repas, et ajouter deux couverts, mais elle accepta qu'ils restent. Nora n'eut pas le temps de leur faire visiter que quelqu'un sonna de nouveau à la porte. Cette fois, c'était vraiment ses cousins. Elle les fit entrer, les salua. Ils lui souhaitèrent un joyeux anniversaire, et elle les remercia. Puis elle put enfin faire visiter la maison aux deux elfes. Elle termina par sa chambre. Nora s'assit sur son lit, et dit:
-Asseyez-vous, n'ayez pas peur.
Il n'y avait qu'une chaise, Oromis la proposa à Loukiana, tel un gentleman. Mais cette dernière leva els yeux au ciel en souriant, et s'installa à même le sol, comme une enfant. Un silence gêné s'installa, Nora ne savait pas quoi dire, mais essaya quand même.
-Alors, Blanche n'est pas venus avec vous?
-Non, répondit Loukiana, elle est restée avec Aiedail et Glaedr. Blanche était trop jeune pour venir, et, aussi fabuleuse que soit la magie, elle ne permet pas de cacher 2 dragons aux yeux du commun des mortels.
-Je comprend, pas de soucis. En tout cas, c'est super que vous soyez là.

Ils continuèrent à parler de tout et de rien, ils riaient, et s'amusaient. C'était la journée d'Enora, et les deux elfes avaient pour mission de lui faire passer une merveilleuse journée. Ainsi, quand Nora alluma la musique, et se mis à danser sur un air endiablé, ils se regardèrent un insant, et dansèrent aussi. Ils dansèrent pendant plus d'une heure, sur diverse chansons, genres, et rythmes, jusqu'à ce que Nora soit fatiguée et baisse le volume de la musique. Ils n'avaient pas vu le temps passer, et il était presque 13h. La maman d'Enora les appela pour manger. Donc ils descendirent tous les trois, et aidèrrent à mettre la table. La maman d'Enora la sermona, en disant que ça ne se faisait pas de laisser les invités mettre la table. Mais les deux elfes répondirent que ça ne faisait rien, et que c'était la moindre des choses pour avoir débarqués à l'improviste. Une fois le couvert entièrement dressé, ils s'asseyèrent tous et commencèrent à manger. Les discussions allaient bon train, mais seul Nora parlait aux deux tourtereaux. Jusqu'à ce que la maman de Nora demande:
-Donc, vous êtes dans le collège d'Enora.
-C'est cela oui, répondit Oromis.
-Vous avez l'air plus vieux pourtant, on dirait des lycéens.
Mince, ils devaient trouvé une excuse là, la magie n'avait pas été assez précise.
-C'est que..., commença Loukiana, nous avons du apprendre à grandir plus vite.
Quelle nouille, elle n'avait pas pus trouver mieux?! Personne ne pourrait gober une excuse pareil.
-Oh..., ajouta la mère avec un air triste, qu'est ce qui vous est arrivés? Si ce n'est pas trop indiscret bien sur.
Zut! Là, Loukiana séchait, elle ne savait pas quoi répondre. Son cerveau tournait à toute allure, mais elle ne trouvait pas de solution. Pourtant, vu de l'extérieur, elle semblait parfaitement calme. Mais à l'intérieur, c'était une véritable tornade, sa créatrice leur avait donné une mission, elle ne devait pas faillir. Ce fut Oromis, l'elfe de son coeur, qui leur sauva la mise.
-C'est encore trop douloureux pour en parler Madame. S'il vous plais, n'harcelez pas mon amour de question de ce genre. Ce serait très aimable de votre part.
Ah... Oromis, il était tellement parfait, tellement beau, tellement gentil, sociable, habile, STOP. Ils n'étaient pas là pour décrire Oromis, mais pour offrir la plus belle journée de sa vie à Enora.
-Vous êtes ensemble?, demanda innocement, ou peut être pas, l'un des cousins de Nora.
Ah! Enfin un sujet auquel Loukiana pouvait répondre sans mentir. Ou presque. Ils n'allaient quand même pas leur dire qu'ils étaient marié depuis plusieurs décénies.
-Oui, nous sommes ensemble. Nous nous aimons à la folie, répondit-elle avec un grand sourire.
-Mais vous n'êtes pas un peu jeune pour ça?, s'inquiéta la mère de Nora.
Loukiana éclata de rire intérieurement. Si seulement elle savait, Oromis approchait des 600 ans, et elle allait bientôt fêter son centième anniversaire.
-Madame, ajouta t-elle calmement, nous savons que, pour nous, il n'y aura personne d'autre. Nous pourrions mourir l'un pour l'autre s'il le fallait. Nous l'avons déjà prouvé à plusieurs reprises.
Et merle! Elle venait encore de faire une bourde.
-Comment ça? Vous l'avez déjà prouvé?
Et voilà, encore des questions. AAAAH! Elle venait de trouver l'excuse parfaite. Elle jeta un coup d'oeil à Oromis, en lui faisant un clin d'oeil que seul un Elfe à moitié vampire pouvait voir. Il esquissa un petit sourire amusé, et croisa les bras.
-Bon, je vais tout vous dire Madame, je pense pouvoir vous faire confiance. Ais-je raison?
La femme aquieça gravement.
-Voilà, c'était l'an dernier. Nous étions ensemble depuis quelques mois déjà. Nous étions tous à une fête, avec nos familles. Mais il y a eut un accident, un incendie, et nous sommes les seuls survivants. C'était en Suisse, nous avons déménagé pour recommencer une nouvelle vie. Quand au fait que nous avons prouver que nous pouvions donner notre vie pour l'autre, durant l'incendie, je me suis jetée sous une poutre pour qu'Oromis ne soit pas touché. Et il n'a pas hésité à attraper une planche en flamme pour qu'on puisse sortir de là. À cet époque, nous savions déjà que jamais nous ne nous séparerions. Mais avec cet évènement, notre lien c'est encore plus renforcé, si cela était possible.
Loukiana affichait une mine sombre, et des yeux humides, le regard baissé, et la voix tremblante. La mère de Nora s'excusa, et offrit sa compassion. Tandis que la jeune elfe sentait une pression dans son esprit, c'était Oromis:
<< Tu joues très bien la comédie ma chérie. J'ai même faillis y croire. Et tu vois que tu peux inventer des histoires mon amour. Il suffit juste de se concentrer.
-Oui c'est vrai, mais il n'empêche que je ne suis pas douée pour ça mon coeur.
-Quelqu'un peut me dire ce que c'est que cette histoire d'incendie? >>
Les deux elfes se regardèrent un instant, se demandant qui venait de parler, avant de comprendre qu'il n'y avait qu'Enora pour poser cette question dans cette assemblée.
<< Nora?, demanda Loukiana, C'est toi?
-Bien sur que c'est moi, qui voulez-vous que ce soit d'autre?
-Et bien, ajouta Oromis, tu es entrain de parler par la pensée, et tu n'as pas appris la magie. On se demande comment tu fais.
-C'est une bonne question. Je n'en ai pas la moindre idée. Vous pouvez répondre à ma question? C'est quoi cette histoire d'incendie?
-J'ai du inventer une histoire pour expliquer ce qu'on faisait ensemble, expliqua Loukiana, parce qu'on ne ressemble pas vraiment à des collégiens, même avec la magie.
-Aaaaaah ok. >>

Le repas se termina sans autres incident de ce type. Puis, les parents de Nora les autorisèrent à quitter la table. De plus, Nora venait d'avoir une bonne idée. Elle conduisit ses deux amis vers un cabanon, et sortit trois pistolets à eaux. Loukiana se mit à sortir comme une enfant, et expliqua à Oromis le principe du jeu. Ensuite, ils allèrent remplir les réservoirs, et la partie commença. Pendant plus de deux heures, ils bataillèrent à qui arrosera le plus les autres. Mais au final, il ne resta plus que les deux elfes dans la bataille. Enora était trempée et fatiguée. Tandis que le couple était complètement déconnectés de la réalité, ils ne se servaient plus des pistolets à eau. Ils se servaient de la magie pour se lancer l'eau en la sortant directement du robinet. Et formait des sphères qu'ils s'envoyaient en souriant. Ils s'amusaient beaucoup. Nora s'était assise à l'écart, et les regard avec une lueur d'amusement dans les yeux. Elle se demandait qui d'eux, ou d'elle était l'adolescente. Ses parents étaient à l'intérieur avec le reste de la famille. Il n'y avait donc aucun risque qu'ils les voient avec la magie, même si l'illusion devaient les protéger.

Loukiana et Oromis continuèrent un moment, jusqu'à ce que la jeune femme se jette dans les bras de l'elfe, et qu'ils roulent au sol. Ils s'arrêtèrent après encore deux ou trois tours, Oromis allongé sur le dos, Loukiana sur lui. Elle se perdit dans la profondeur des yeux de son elfe, l'homme de sa vie, celui à qui elle devait tout. Il était celui qu'elle aimait, plus encore que le plus grand des amours, elle était liée à lui, par des liens plus puissants encore que ce que les dieux pouvaient imaginer. Elle admirait le gris de ses yeux, si doux, et sévères à la fois. Loukiana s'étonnait toujours de la différence de regard que pouvait accordé son elfe suivant son interlocuteur. Elle se souvenait avoir frissoner la première fois qu'elle avait vu Oromis fusiller quelqu'un du regard. Ce regard était si noir, haineux, intense, elle avait prié les dieux de ne jamais lui faire de peine. Car non seulement son coeur en serait brisé, mais la contre-attaque de son elfe lui serait fatale. Elle l'aimait tellement, elle était prête à tout pour lui. Et elle était la plus heureuse des femmes à ses côtés. Elle aurait souhaiter rester comme ça, son regard plongé dans celui de son elfe. Elle glissa doucement une main dans la douce chevelure de son âme soeur, et approcha lentement son visage du siens, jusqu'à ce qu'elle scelle délicatement leurs lèvres d'un tendre baiser amoureux.

Oromis était allongé sur le dos, Loukiana sur lui. Il admirait la beauté infini de la femme qu'il aimait. Elle était... pareil à une rose, magnifique, belle à en mourir, et aussi dangereuse que des épines. Ses longs cheveux bruns, doux et soyeux, cascadaient autour de son délicat visage. Il ne pouvait quitter son amour du regard, il était plongé dans la spendeur de ses yeux dorés. Il voulait rester contre elle, contre sa peau douce, délicate, sa peau si pâle, cette peau qui l'a tellement surpris la première fois qu'il avait vu Loukiana. Il se souvenait encore de ce jour. Il venait acceullir Eragon, le nouveau dragonnier, ainsi que son demi-frère, Murtagh. Et il avait été subjugué par cet être, si fragile et fort à la fois. Il avait bien faillis rester planté devant elle, les yeux écarquillés, il aurait pu l'admirer pour l'éternité, s'il Glaedr ne l'avait pas rappellé à l'ordre. Il était pris au dépourvus devant cette déesse descendus chez les mortels. Mais plus encore que sa beauté incandescente, ce qui avait marqué Oromis ce jour-là, c'était la tristesse qu'il avait vu dans ses yeux, fenêtres de son âme. Cette tristesse qu'elle cachait derrière un masque d'insolence et de légèreté. Elle se cachait derrière sa force, son invulnérabilité de vampire, pour que les autres ne voient pas la détresse dans laquelle elle se trouvait. Mais Oromis avait fait tombé le masque. Il était émue, et triste, devant cet être qui, malgré son chagrin, ne faisait qu'une chose, protéger ses proches. Et ce, même si les personnes en questions ne mesuraients pas l'ampleur de ses actions, ni les sacrifices qu'elle faisait. Il lui avait donc proposé de venir avec lui, car il avait comprit ce qu'elle ressentait, et il ne voulait pas qu'elle reste seule. C'était intolérable, il s'y refusait. Et il haïssait la reine, pour avoir maltraité Loukiana, pour l'avoir brisée un peu plus, pour avoir conforté les autres elfes dans leur idée qu'elle était un monstre. Il avait apprit à la connaitre, et chaque jour, il l'aimait un peu plus. Elle était la plus belle créature qui était donné à ce monde de voir évoluer sur son sol. Et il était injuste qu'elle soit traitée comme un ange déchu, alors qu'elle se donnait corps et âme pour les aider. Ce n'était pas sa faute, si elle était devenue vampire. Et, contrairement aux autres, il n'a jamais penser qu'elle était un monstre, une abomination, pas une seule seconde. Mais elle finissait par le penser d'elle-même, à force d'entendre ces êtres qui n'ont rien compris le dire. Alors il avait tou fait pour la sortir de cette spirale infernale. Et depuis, ils étaient heureux. Tous les deux. Complètement et irrévocablement heureux. Leur vie était parfaite, et cette journée était parfaite. L'élue de son coeur glissa une main dans les cheveux d'Oromis, et s'approcha lentement, jusqu'à ce que leurs lèvres se joignent. Comme à chaque fois que son amour l'embrassait, l'elfe sentit des papillons voleter dans tout son corps, il répondit tendrement au baiser, glissant lui aussi une main dans les cheveux de sa douce. Il aurait souhaité que cet instant ne cesse jamais.

Quand à Enora, elle les regardait, assise un peu à l'écart. Elle était attendrie par ce spectacle. Elle se disait qu'ils avaient bien de la chance de s'être trouvé l'un, l'autre. Elle se demandait ce que ça faisait d'être en présence de la personne que l'on aimait le plus au monde. Bah, elle était encore jeune, elle avait le temps de trouver cette personne. Sa mère sortis de la maison, et vis les deux elfes s'embrasser. Si quoi que ce soit ne lui avait pas plus, elle ne l'avait pas montré en tout cas. Elle appela les trois "adolescents" pour ouvrir les cadeaux. Les deux elfes se levèrent pour rejoindre Nora pour se diriger vers la terrasse. Ils s'installèrent, et chacun donna son cadeau à Nora. La plupart des gens lui avaient offert un ou plusieurs livre. Ce qui n'était pas étonnant aux yeux des deux elfes, car Enora était comme Kanaliou, une grande lectrice. Vint le tour de Loukiana et Oromis. De la part de Kany, ils offrirent également un livre. Mais ce n'était pas n'importe quel livre. Car le titre n'était autre que "Un Vampire Bien Seul en Alagaësia" l'histoire de Loukiana et Oromis. Kany l'avait imprimé et relié exprêt pour Nora. Et Nora était très heureuse d'avoir ce cadeau, elle ouvrit la couverture, et vit que son amie lui avait également dédicacé. Elle remercia tout le monde pour ces cadeaux fantastiques. Quand ce fut autour des deux elfes, Loukiana murmura aux creux de l'oreille de la reine du jour:
-Kany a un autre petit cadeau pour toi. Mais on te le donnera un peu plus tard.
La jeune fille haussa un sourcil, mais n'ajouta rien. Puis, on amena le gâteau, pour souffler les bougies, c'était un immense fondant au chocolat. Il était nappé de chocolat fondu, qui formait divers symboles. C'était un régal pour les yeux. Tout le monde chanta la chanson d'anniversaire, et Nora souffla toutes ses bougies d'un coup, après avoir fait un voeux. Le gâteau fut coupé, et chacun put en manger une belle part, dans la joie et la bonne humeur. Puis Nora s'esquiva discrètement de l'assemblée. Intrigués, les deux elfes la suivirent, sans que quiconque ne les aperçoivent. Après tout, le peuple des elfes étaient réputés pour leur discrétion. Nora s'était réfugiée dans sa chambre, assise sur son lit.
-Pfiou, enfin seul tous les trois. Si on était pas partis, à minuit on y serait encore, dit-elle en souriant.
Oromis haussa un sourcil.
-Tu savais qu'on allait te suivre?
-Bien sur. Je vous connais bien depuis le temps que je suis vos aventures.
-Certe, ajouta t-il.
La jeune fille s'assit en tailleur sur son lit, le regard pétillant, et la voix enjouée.
-Alors? Alors? Alors? Qu'est ce que c'est?
Les deux elfes échangèrent un regard, et Loukiana répondit malicieusement:
-Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
-Roooh, mais si, le truc que tu m'as mumuré à l'oreille tout à l'heure.
-Non, je ne me rappelles pas, désolée, dit-elle en souriant.
-Mais si! Tu avais dit que Kany avait un autre cadeau pour moi. Je veux savoir c'est quoi! La connaissant, ça peut être tout et n'importe quoi.
Le couple éclata de rire, et la jeune femme sortit un petit paquet de sa poche pour le donné à Nora. Cette dernière s'empressa de l'ouvrir. Sous le papier-cadeau, il y avait un petit écrin de velour. Et, quand Nora en souleva le couvercle, elle vit un magnifique médaillon en argent, avec un dragon gravé sur la face.
-Il est magique, expliqua la jeune elfe, on l'a enchanté avec l'aide de Kany. Quand tu l'ouvres, il te suffira de penser à un souvenir dont tu voudrais te rappeler en détail, pour le voir. Pour que tu ne puisses jamais oublier cette journée.
Nora l'ouvrit, et une image animée d'elle jouant, étant encore enfant, apparut. Elle regarda ensuite les deux elfes, elle avait le regard émue, et la voix légèrement tremblotante.
-Merci... ce le plus beau cadeau que l'on m'ait fait, murmura t-elle.
Oromis et Loukiana sourirent tendrement.
-Nous sommes heureux que cela te fasse plaisir. Rien n'est trop beau pour les amis de Kany. Même si parfois, elle nous en fais voir de toutes les couleurs. Et surtout des vertes et des pas mures.
Les trois amis éclatèrent de rire. C'était un bon fou rire comme ils se faisaient rare. Des qu'ils essayaient de se calmer, ils repartaient de plus belle. Lorsqu'enfin ils étaient calmé, la journée se terminait, le soleil se couchait. Les deux invités soupirent.
-Nous allons devoir partir...
-Quoi?! Déjà?, s'exclama Nora.
-Malheureusement oui, répondit Oromis, la journée se termine, nous n'avons pas le choix.
-Oh...
-Tu ne dois pas être triste Nora, ajouta Loukiana, repenses aux bons moment que nous avons passé. Et puis, nous nous reverrons sûrement, Kany organisera un autre de ses plans tordus, et nous enverra ici.
Nora éclata d'un rire mi-figue, mi-raisin. Ils descendirent, pour que le reste de la famille les voient sortir et ne se pose pas de question. Sur le palier, Nora dit au revoir aux deux elfes, en les prenant tour à tour dans ses bras. Loukiana, en enlaçant Nora, glissa quelque chose dans sa poche en chuchotant.
-Un petit message de la part de Kany.
Puis elle se recula en souriant, et rejoint l'amour de sa vie. Ils se tournèrent vers Nora, agitant la main, le soleil dans leur dos. Ils souriaient tous les deux. Ils s'illuminèrent, d'une lumière dorée, incandescente, et s'évaporèrent en s'élevant vers les cieux. Nora retourna dans sa chambre, complètement bouleversée de cette journée fantastique. Elle regarda ce que l'elfe avait mis dans sa poche. C'était une petite carte. Il n'y avait que 5 mots écrit dessus, mais ces 5 mots représentaient bien plus que tous les romans du monde. Car sur cette carte était écrit:
"Je serais toujours ton amie."
Nora se mit à sourire à pleine dent, et ouvrit son médaillon, pour revivre cette journée, qu'elle savait être l'une des plus belles de sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une journée spéciale pour Enora (Joyeux anniversaire Nora!!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batman 75 : Joyeux Anniversaire !
» Joyeux anniversaire Patronne !!!! :P
» Joyeux anniversaire Rita !
» JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!!!
» Joyeux anniversaire au chef adoré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie en tout genre :: Création :: Fanfiction :: ☆ Autre Univers :: OS-